Extraits de presse

L’Express

«LES GRANDES ÉCOLES SORTENT LE GRAND JEU»

Décembre 2013

“Nouveaux partenariats, nouvelles filières, nouveaux campus à l’étranger… Pour faire face à la concurrence mondiale, les grandes écoles de commerce n’arrêtent pas de se perfectionner. (…)

Nicolas a orienté la totalité de son cursus sur la création d’entreprise (…)”

Les grandes écoles sortent le grand jeu

 

Nouveaux partenariats, nouvelles filières, nouveaux campus à l’étranger… Pour faire face à la concurrence mondiale, les grandes écoles de commerce n’arrêtent pas de se perfectionner.
[…]

 

Former des entrepreneurs

 

Quand il était étudiant à Novancia, Nicolas a orienté la totalité de son cursus sur la création d’entreprise. En dernière année, les six mois passés dans l’incubateur de son école lui ont permis de concrétiser son projet : un salon grand public dédié à la musique.

 

« Je pouvais réserver une salle de réunion avec rétroprojecteur pour mes rendez-vous et j’avais accès à une liste de consultants pour toute question concernant le droit, la prospection téléphonique, la stratégie, les nouvelles technologies… » Pour sa première édition, son salon Music Expo a accueilli quelque 12 000 visiteurs !
[…]

 

Propos recueillis par Pauline Capmas-Delarue

L’Express

Décembre 2013

CCIP.fr

«DANS L’ENTREPRENEURIAT DÈS LE LYCÉE»

Décembre 2013

“A 24 ans, Nicolas Cailloux, diplômé de Novancia Business School Paris, se lance dans l’aventure entrepreneuriale en créant un événement musical baptisé Music Expo.

A 28 ans, il est aujourd’hui directeur associé d’une agence de communication créative (…)”

J’ai fais mes premiers pas dans l’entrepreneuriat dès le lycée

 

A 24 ans, Nicolas Cailloux, diplômé de Novancia Business School Paris, se lance dans l’aventure entrepreneuriale en créent un événement musical baptisé Music Expo. A 28 ans, il est aujourd’hui directeur associé d’une agence de communication créative, Cactus & Co, et a déjà à son actif un parcours de créateur d’entreprise réussi.

 

Comment sont nés vos projets ?

 

J’ai fait mes premiers pas dans l’entrepreneuriat dès le lycée. Je faisais d’un groupe de musique et j’ai eu l’idée de créer une compilation musicale avec des artistes uniquement issus des réseaux sociaux et ce, deux ans avant l’existence de My Space. J’ai rencontré plusieurs labels et certains m’ont soutenu pour réaliser ce projet. De là est née l’envie de me former à la gestion et à la création d’entreprise.
[…]

 

J’ai donc intégré Novancia, pour l’obtention d’un bachelor, puis d’un master en alternance au sein de grands studios d’enregistrement parisiens. J’y ai rencontré de nombreux artistes et producteurs et l’idée de créer Music Expo, le premier salon musical dédié au grand public, a ainsi germé.

 

Pour accompagner ce projet, j’ai créé ma première SARL, All in Dream, et 2000 visiteurs ont participé à la première édition en 2009 à la Défense. En 2011, nous avons réuni 12 000 visiteurs et une centaine d’artistes et de groupes au parc des expositions de la Porte de Versailles.
[…]

 

Propos recueillis par Virginie Baucomont

CCIP.fr

Décembre 2013

L’Entreprise

«LES ECOLES DE COMMERCE MULTIPLIENT LES INCUBATEURS D’ENTREPRISES»

Novembre 2012

“Pour aider leurs étudiants à se lancer dans l’entrepreneuriat, les grandes écoles de commerce françaises proposent des structures d’incubation, seules ou en partenariat. (…)

Formé pendant cinq ans à la création d’entreprise à Novancia, à Paris, Nicolas Cailloux possédait tous les outils pour se lancer. (…)”

Les Ecoles de commerce multiplient les incubateurs d’entreprises

 

Pour aider leurs étudiants à se lancer dans l’entrepreneuriat, les grandes écoles de commerce françaises proposent des structures d’incubation, seules ou en partenariat. Il en existe aujourd’hui une trentaine, qui accompagnent à moyen terme des projets parfois prometteurs.
[…]

 

Service et accompagnement

 

Formé pendant cinq ans à la création d’entreprise à Novancia, à Paris, Nicolas Cailloux possédait tous les outils pour se lancer. Mais il a apprécié un petit plus de l’incubateur pour mener à bien son projet, un salon dédié à la musique grand public. « Je pouvais réserver une salle de réunion avec rétroprojecteur pour mes rendez-vous et avait accès à une liste de consultants, capables de me conseiller sur le droit, la prospection téléphonique, la stratégie, les nouvelles technologies… », explique-t-il.

 

Après le lancement de Music Expo, en 2011, qui a accueilli 12 000 visiteurs, le jeune homme n’a pas chômé. Il a créé une agence événementielle avec une autre diplômée de l’école et est aujourd’hui associé dans une agence de communication prospère, à tout juste 28 ans.
[…]

 

Par Marie-Anne Nourry

L’Entreprise

Novembre 2012

Le Parisien Economie

«SUCCESS STORIES : TOUT POUR REUSSIR»

Mai 2012

“Fondateur de Coyote ou de Music Expo, directeur de Winamax ou de la FFT… Chaque école peut se vanter de compter des carrières exceptionnelles parmi ses diplômés. (…)

Nicolas Cailloux a orienté l’intégralité de sa formation chez Novancia Business School Paris autour de sa passion, la musique. (…)”

Les Ecoles de commerce multiplient les incubateurs d’entreprises

 

Pour aider leurs étudiants à se lancer dans l’entrepreneuriat, les grandes écoles de commerce françaises proposent des structures d’incubation, seules ou en partenariat. Il en existe aujourd’hui une trentaine, qui accompagnent à moyen terme des projets parfois prometteurs.
[…]

 

Service et accompagnement

 

Formé pendant cinq ans à la création d’entreprise à Novancia, à Paris, Nicolas Cailloux possédait tous les outils pour se lancer. Mais il a apprécié un petit plus de l’incubateur pour mener à bien son projet, un salon dédié à la musique grand public. « Je pouvais réserver une salle de réunion avec rétroprojecteur pour mes rendez-vous et avait accès à une liste de consultants, capables de me conseiller sur le droit, la prospection téléphonique, la stratégie, les nouvelles technologies… », explique-t-il.

 

Après le lancement de Music Expo, en 2011, qui a accueilli 12 000 visiteurs, le jeune homme n’a pas chômé. Il a créé une agence événementielle avec une autre diplômée de l’école et est aujourd’hui associé dans une agence de communication prospère, à tout juste 28 ans.
[…]

 

Par Marie-Anne Nourry

L’Entreprise

Novembre 2012

Les Echos

«AVOIR UNE VISION GLOBALE DE SON PROJET»

Décembre 2011

“Du haut de ses dix-sept ans, ce musicien amateur a démarché les labels, les artistes et reçu le soutien d’Universal. (…) Après son bac, il intègre le bachelor de Novancia pour apprendre les fondamentaux du business, puis enchaîne sur le mastère entrepreneuriat.(…)

Cette formation m’a structuré l’esprit et donné une vision à 360°. J’y ai appris à anticiper et contourner les obstacles, réfléchir différemment et saisir les opportunités (…)”

Avoir une vision globale de son projet

 

« Réfléchir différemment et saisir les opportunités »

 

Un flop commercial. Voilà comment s’est soldé la première aventure entrepreneuriale de Nicolas Cailloux. Et pourtant le lycéen avait eu un projet visionnaire : une compilation des meilleurs talents des réseaux sociaux musicaux trois ans avant l’apparition de MySpace.

 

Du haut de ses dix-sept ans, ce musicien amateur a démarché les labels, les artistes et reçu le soutien d’Universal. Une fois dans les bacs, son disque ne se vend pas. Mais il en faut plus pour doucher son enthousiasme. Après son bac, il intègre le bachelor de Novancia pour apprendre les fondamentaux du business, puis enchaîne sur le mastère entrepreneuriat.

 

« Cette formation m’a structuré l’esprit et donné une vision à 360°. J’y ai appris à anticiper et contourner les obstacles, réfléchir différemment et saisir les opportunités », raconte-t-il. Le mastère lui permet aussi de faire un stage en alternance dans des studios musicaux. Et de mûrir un nouveau projet. « Je suis parti du constat que la musique était devenue un art de vivre. J’ai eu l’idée de créer un Salon où seraient exposés des instruments, mais aussi des jeux vidéo, des vêtements, des BD. »

 

Fin 2008, il fonde sa société All in Dream et intègre en février 2009 l’incubateur de Novancia où il est accompagné par un coach. Quelques mois plus tard, il lance la première édition de Music Expo. Mais le démarchage d’artistes et la recherche de partenaires s’avèrent être un travail titanesque. « Je n’aurais jamais pu organiser un tel événement sans accompagnement », confie-t-il.

 

Le bilan – une quinzaine d’artistes et 2 000 visiteurs – est mitigé, mais Nicolas Cailloux a engrangé une solide expérience. Il croise alors Rida Kong, une ancienne camarade du mastère. « Se constituer un réseau est le deuxième grand avantage de la formation », souligne-t-il. Ils décident de s’associer et fondent, en mai 2011, Paris Events, agence spécialisée dans l’organisation d’événements pour professionnels et particuliers.

 

Ils lancent leur activité avec un gros client, Amundi, leader de la gestion d’actifs en France. Nicolas Cailloux n’a pas renoncé à Music Expo. Pour la 2ème édition, en 2011, près de 100 artistes et 10 000 visiteurs ont répondu à l’appel. « Maintenant, je vais me consacrer pleinement à Paris Events. Nous avons constitué une équipe de six personnes. De gros contrats nous attendent pour 2012. »

 

Par O.C.D.F.

Le Parisien – supplément Economie

Mai 2012

Extraits TV

Octobre 2011

Paris C Fou ! (Extrait)

NRJ Paris – ex canal 24 TNT

Janvier 2010

Y’a quelqu’un qui m’a dit (Extrait)

Virgin 17 – ex canal 17 TNT

Contact

Une question ? Un projet ?

Vous pouvez me contacter directement :
Tél : +33(0) 6.68.14.20.09
Instagram | Facebook | Linked in

Formulaire de contact


Nicolas Cailloux